Back

1,000 Orthodox Scholars Urge the Council to be Held in June 2016

Nous, les soussignés, sommes des Savants orthodoxes du monde entier. Nous adressons cette lettre aux dirigeants de l’Église orthodoxe, aux chrétiens orthodoxes partout dans le monde, et à toute personne de bonne volonté. Nous écrivons d’un souci profond pour notre Église, dont l’unité rend visible à toute l’humanité la vie nouvelle en Christ. Nous prions que le Concile imminent, tant anticipé et en préparation depuis si longtemps, manifeste les fruits de l’Esprit, dont le premier est justement l’unité panorthodoxe. C’est ainsi que nous soutenons l’accord commun des dirigeants orthodoxes, annoncé publiquement à la Synaxe panorthodoxe de janvier 2016, de convoquer le Saint et grand Concile de l’Église orthodoxe en Crète à la mi-juin 2016.
 
Nous croyons qu’il n’existe aucune difficulté insurmontable qui pourrait empêcher l’inauguration du Concile en juin, cela en dépit des questions importantes qui ont été soulevées concernant les documents préconciliaires et les règles de procédures du Concile. Nous reconnaissons la légitimité de certaines questions, par exemple la demande de rouvrir la discussion sur les documents préconciliaires. Nous reconnaissons aussi qu’il existe bien d’autres problèmes touchant l’Église au vingt et unième siècle qui requéraient l’attention d’un futur Concile panorthodoxe. 
 
Néanmoins, nous sommes convaincus que le forum le plus propice pour résoudre les différends actuels, de même que dans le passé, est le Concile lui-même. Repousser la tenue du Concile encore une fois serait un échec de vivre le principe de conciliarité au niveau mondial. Certes, on ne peut s’attendre que le Concile règle toutes les questions importantes et résout les conflits de juridiction en seulement dix jours. Mais c’est notre espoir profond que ce Concile inaugurera un cheminement de guérison et sera le début d’une nouvelle époque de conciliarité et d’unité globale en l’orthodoxie.